Priver les non vaccinés d’assurance chômage ? Christian Estrosi y est favorable (VIDEO) — RT en français




Inspiré par l’exemple canadien, le maire de Nice a estimé sur BFM TV que les non vaccinés devraient être privés d’indemnités de chômage. Selon lui, les vaccinés n’ont pas à payer pour ceux qui continuent à refuser l’injection.
Dans une interview sur BFM TV le 13 janvier, Christian Estrosi s’est dit favorable à la suppression de l’allocation chômage pour les personnes qui refusent l’injection, sur le modèle de la sanction envisagée par le Canada. «Ceux qui ne seraient pas vaccinés devraient être confinés chez eux» sur le modèle du confinement du printemps 2020, a-t-il en outre affirmé, avant de juger légitime de priver les non vaccinés «d’accès à l’assurance chômage». Selon l’élu, «quand on fait prendre de tels risques à la société, on doit en payer le prix», et ce levier devrait être utilisé, afin d’aller vers une «obligation vaccinale» qu’il soutient. La privation d’assurance chômage pour les non vaccinés a été annoncée au Canada par la ministre de l’Emploi Carla Qualtrough le 30 décembre, «tant que la santé publique collective des Canadiens sera menacée». Le pays avait déjà décidé en octobre 2021 d’interdire aux non vaccinés de quitter le pays par voie aérienne. Le 11 janvier, le Québec a quant à lui annoncé qu’une nouvelle taxe, baptisée «contribution santé», serait instaurée dans les prochaines semaines, visant les individus non vaccinés contre le Covid-19. Ceux-ci représenteraient «un fardeau financier», selon le Premier ministre François Legault. A travers le monde, des sanctions de diverses natures se multiplient contre les non vaccinés : en Allemagne par exemple, les salaires des personnes non-vaccinées contre le Covid-19 placées en quarantaine ne sont plus pris en charge depuis le 1er novembre.



Source link

Author: Der politische Informationskanal

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.